Feuille

Voizard, Voizard, notaires

L'étude des notaires Voizard a été fondée en 1950 par Me Alain VOIZARD. À l'époque, Alain Voizard travaillait seul et exerçait sa profession de notaire entre Montréal et les Laurentides, à Sainte-Adèle. Très impliqué dans sa communauté, Alain Voizard devient un des membres fondateurs de la Caisse populaire de Sainte-Adèle en 1953.

En 1974, le fils aîné d'Alain, Me André D. VOIZARD, se joint à l'étude afin de fonder Voizard Voizard, notaires. À eux, ils forment la première étude de notaires à temps plein à Sainte-Adèle.

Après plus de 30 ans de pratique, Alain Voizard décède en 1987, laissant dernière lui une étude notariale solidement établie.

En 1997, l'étude s'installe à son emplacement actuel afin de consolider sa présence indéfectible à Sainte-Adèle.

En 2007, une troisième génération fait son entrée au sein de l'étude. Me Sébastien VOIZARD, le fils aîné d'André, diplômé de l'Université d'Ottawa, devient associé au sein de l'étude et un membre actif de la communauté adéloise.

En 2011, Me Malaika SAGESSE-LUMBU se joint à l'étude afin de diversifier les services juridiques offerts. 

Dépositaire des greffes des notaires Alain Voizard et André Vallée et Jean-Charles Luc, Voizard Voizard, notaires dispose ainsi de plus de 60 000 minutes concernant des dossiers de particuliers et de clients commerciaux présents majoritairement dans le territoire de la M.R.C. des Pays d'En Haut.

L'étude fait partie, depuis l'an 2000, du Réseau notarial plus, un regroupement d'études de notaires à travers le Québec ayant comme objectif de mettre en commun les connaissances et les compétences des notaires regroupés afin d'offrir des services dans des domaines spécialisés. Le Réseau notarial plus est partenaire de la Fédération des coopératives funéraires du Québec.

Depuis 1950, chez Voizard, Voizard notaires, la recherche de l'excellence est mise au service du client.

barre-pdf